Qualification

Originaire de la rive sud de Québec, j’ai fréquenté pendant plusieurs années les bancs de l’Université Laval, tout en multipliant les contrats comme journaliste pigiste pour diverses publications (dont les magazines Atout Micro, Filles d’Aujourd’hui et Maison et Jardins, ainsi que l’hebdomadaire culturel Voir). Au cours de cette période, j’ai aussi été assistante de recherche en terminologie pour l’Observatoire de néologie du Québec et me suis vu décerner le titre de « recrue de l’année » par le cabinet de traduction où je travaillais dans le cadre de mes études, reconnu pour ses procédures d’embauche des plus sélectives.

Aujourd’hui traductrice agréée et titulaire de deux baccalauréats – l’un en études internationales, l’autre en traduction – je travaille à mon propre compte depuis Bathurst, au Nouveau-Brunswick.